Pour le CES 2017, Mayfield robotics nous présente son robot de compagnie Kuri. En projet depuis 2 ans et designé par un ancien de chez Pixar, Kuri va t-il révolutionner les robots de compagnie ? 

Au premier regard, des ressemblances assez fortes apparaissent avec Papero, ou encore R2D2 dans sa forme conique. Le design est épuré, uniquement en blanc et noir. En mouvement, il me rappelle Buddy, par sa taille et ses déplacements. Kuri mesure environ 50cm (contre 60cm pour Buddy) et pèse un peu plus de 6 kg.  Cette taille le rend assez grand pour créer une « présence » sans être imposant pour ne pas effrayer.

Le robot Kuri
Le robot de compagnie Kuri de Mayfield Robotics

Sa tête possède 2 degrés de liberté (haut-bas et gauche-droite) permettant en particulier de vous regarder en face, et d’accentuer le côté « présence ». Équipé de  4 micros, hauts-parleurs, et caméra, il interagit facilement. Il est aussi doté de capteurs de contact sur la tête vous permettant de le caresser.  

Il se déplace librement dans la maison grâce à des capteurs dédiés à la navigation.

 

Fonctionnalités du robot Kuri

Déplacements

Le robot Kuri est capable de se déplacer dans la maison, de passer de pièce en pièce. Il crée une cartographie de la maison pour s’orienter. Il perçoit les escaliers et évitent les obstacles. Il retourne à sa station de charge lorsqu’il en reçoit l’ordre ou lorsque le niveau de ses batteries est faible. 

Interactions

Il répond aux ordres vocaux. De son côté, c’est un robot et il parle comme un robot. Il va émettre des sons style R2D2 pour s’exprimer. J’aimerais connaitre la raison de ce choix. Quelles peuvent être les avantages ? un dialogue plus rapide ? un robot plus facile à comprendre ? une simplicité de développement ? Ou finalement, l’expérience montre que quelques réponses élémentaires suffisent ? Le ton du robot est important pour l’humain. Et finalement, en exprimant des sons ainsi, cela évite les mauvaises interprétions. Les émotions pourront être exprimées clairement et facilement à l’aide des lumières au niveau du « coeur ». Il utilisera la voix dans certains cas, par exemple pour raconter une histoire aux enfants.

Kuri interagit avec un enfant
Le robot Kuri racontant une histoire

Kuri reconnait les visages et il identifie la localisation d’un son, il tourne alors sa tête pour regarder la personne en face ou s’en approcher. Il peut également suivre un humain

Ce robot va apprendre les cycles de la maison, c’est à dire les moments où les personnes sont présentes, actives ou absentes. Il ajustera ainsi le moment pour recharger sa batterie. 

Comme tout robot de compagnie qui se respecte, il est aussi possible de le caresser (sur la tête), vous entendez alors des gazouillis robotiques exprimant « sa joie ».

 A l’opposé du robot Buddy, Kuri ne possède pas d’écran. « C’est un choix tout à fait volontaire » affirme Matthew, le responsable marketing.  Selon l’équipe, le robot de compagnie doit être proche de l’animal, et lui mettre un écran le rapproche plus du Ipad que de l’animal. Pour ma part, je ne suis pas convaincu. Un robot de compagnie est une « nouvelle espèce ». C’est important de retrouver des caractéristiques des animaux, afin que l’humain s’approprie plus facilement cette nouvelle espèce. Maintenant, un écran permet de s’exprimer différemment. Il apporte aussi une variété dans la communication. J’imagine par exemple, dans un échange avec mes enfants pouvoir dire à mon robot « Montre moi un galion », et qu’il affiche l’image correspondante. 

Divertissement

L’une des tâches d’un robot de compagnie est de vous divertir. J attends qu’il m’apporte détente, rire, surprise et autres. Pour le moment et d’après les informations que j’ai, cela reste assez limité chez Kuri. Il diffuse de la musique, vos playlists, etc…  Et comme je l’ai dit précédemment, il raconte des histoires aux enfants. 

 

Domotique

Le robot Kuri utilise le protocole IFTTT, ce qui laisse de nombreuses possibilités sur le plan domotique.

A côté de cela, il peut aussi surveiller la maison ainsi que les animaux de compagnie. Il pourra vous alerter par exemple s’il entend un bruit. Il peut aussi lorsque les enfants rentrent de l’école et qu’il les identifie, envoyer un mail signalant leur retour. 

 

Conclusion

Le robot de compagnie Kuri est en précommande, vous pouvez le réserver pour 100 $ et l’acheter au final pour 699 $. Il arrive en fin d’année aux Etats-Unis. Ashley Carman du site « The Verge » l’a testé et finalement a été assez déçu. De nombreuses fonctions ne sont pas encore opérationnelles, en particulier les fonctions vocales. 

Pour ma part, je trouve qu’il manque de vraies fonctionnalités à ce robot pour le rendre vraiment attachant et qu’il ne finisse pas dans un placard au bout de 15 jours. J’ai envie qu’il soit plus divertissant, plus autonome.

Maintenant, la fin de l’année est encore loin … et il peut subir de jolies évolutions. Lorsque je voit l’originalité de certaines de leurs vidéos de promotion, je me dit que l’équipe pourrait nous surprendre. 

Fondateur de VieArtificielle.com et Robopolis.com, ingénieur UTC : Je m’intéresse aux robots autonomes par le prisme des sciences cognitives (les différentes « intelligences » présentes dans le robot), l’apprentissage, les comportements émergents) .