Les compagnons robotiques devraient débarquer en 2016, il y a un petit modèle français qui est particulièrement attendu. C’est Buddy de l’entreprise Blue Frogs Robotics. La société l’a exposé au CES. C’est l’occasion de vous le présenter en détails.

tête du robot buddy
Tête du robot Buddy

Le look de Buddy

Buddy est un robot de 60 cm de hauteur, connu surtout en blanc, il existe aussi en noir. Tout en hauteur, et au design épuré style Apple, il est tout mignon. Son look, ses rondeurs expriment la douceur. Un écran de 8 pouces fait office de visage. Il peut ainsi exprimer des émotions comme la joie, la tristesse facilement. « Un design for all » indique Rodolphe Hasselvander, son concepteur et créateur de Blue Frog Robotics.

Il pèse moins de 5kg, et se déplace en roulant à la vitesse maximum de 70cm/s avec une autonomie entre 8 et 10h.

Robot Buddy
Robot Buddy

L’intérieur de Buddy

D’un point de vue technique, son visage est en fait l’écran d’une tablette Android. Une carte Arduino gère les capteurs et les moteurs. Il est équipé d’une caméra, d’une caméra thermique et une caméra 3D sera installée sur la version commercialisée. Des capteurs infrarouges et ultrasons viennent compléter la gamme de capteurs.

Pour l’aspect communication, il dispose du wifi et du bluetooth.

Du point de vue hardware, il sera possible d’ajouter des accessoires comme des bras ou une station de recharge. Et du point de vue software, il sera livré en open-source permettant d’augmenter rapidement ses fonctionnalités. D’ailleurs des développeurs sont déjà sollicités pour augmenter la richesse de son comportement.

 

Les prouesses de Buddy

Il se déplace de façon autonome en évitant les obstacles. Il peut être aussi piloté depuis un smartphone.

Ce robot reconnait les humains (personnes précises) et objets. Il est équipé d’une reconnaissance vocale et d’une synthèse vocale ce qui lui permet d’échanger par la voix.

Voici les grandes thématiques, sur lesquelles Buddy a été développé.

  • Surveillance du domicile : Il pourra surveiller la maison en votre absence et sera capable de détecter un truc, une fuite d’eau ou un incendie.
  • Domotique : il gère les aspects domotique : thermostat, lumière, etc…
  • Interaction sociale : il peut faire de la télé-présence, partager des photos ou vidéos, publier sur les réseaux sociaux.
  • Assistant personnel :  mémo, réveil, agenda et aussi infos pratiques comme météo, recette, et trafic
  • Multimédia : Buddy est capable de diffuser de la musique. Il peut même la choisir dans votre playlist après vous avoir reconnu. Il diffuse aussi de la vidéo évidemment. Il peut prendre des photos et vidéos (de manière spontanée).
  • Ludo-éducatif:  il joue avec les enfants à des jeux comme 1 2 3 soleil ou cache cache. Buddy peut aussi les faire travailler sur le calcul ou l’orthographe. l’initiation à la programmation est aussi possible.
  • Assistance aux seniors : Buddy détecte les chutes de personnes ou l’inactivité; Il rappelle la prise de médicaments et facilite le lien social (avec les aspects de télé présence par ex).

Sa commercialisation

Une première opération a déjà eu lieu sur indiegogo (plateforme de crowfunding) : 100 000 dollars ont été atteint dès les premières 24h, plus de 600 000 dollars en tout (ce qui laisse soupeser une belle appétence du public). De plus, la société vient de réaliser une levée de fonds de plusieurs millions (montant confidentiel). Tout cela devrait permettre de finaliser la conception et démarrer la production de Buddy en toute sérénité. Rodolphe Hasselvander nous indique que le robot Buddy sera commercialisé en fin d’année 2016. Il devrait être au prix de 749 euros ce qui en fait un robot de compagnon tout à fait abordable.

 

 

Si vous désirez d’autres vidéos ou le site officiel.

Fondateur de VieArtificielle.com et Robopolis.com, ingénieur UTC : Je m’intéresse aux robots autonomes par le prisme des sciences cognitives (les différentes « intelligences » présentes dans le robot), l’apprentissage, les comportements émergents) .